La Chasse dans la Nièvre

Pensez à valider votre permis ! 2 possibilités

Le petit gibier

La Nièvre bénéficie de milieux variés, allant du val de Loire au Morvan, en passant par le bocage de Luzy et les plateaux céréaliers de la région Cosnoise ou Clamecycoise. De chaque milieu naturel découle une faune parfois spécifique et un petit gibier varié adapté à son environnement. Ainsi, le chasseur de petit gibier nivernais peut prétendre à une grande diversité de petits gibiers, qu’ils soient sédentaires, migrateurs ou gibiers d’eau.

 

La chasse du petit gibier : pas si marginale que ça !

  • 8 % des chasseurs nivernais chassent exclusivement le petit gibier soit environ 750 chasseurs.
  • 72 % des chasseurs nivernais chassent le petit gibier au moins 1 fois en cours de la saison, soit environ 6500 chasseurs.
  • Toujours une forte demande des jeunes chasseurs.

Des milieux variés pour une chasse diversifiée

 

Du petit gibier diversifié, pour tous les goûts et tous les budgets

A l’opposé de la chasse du grand gibier, dont seulement 3 espèces communes peuvent être chassées dans la Nièvre, la chasse du petit gibier présente, elle, une multitude de possibilités.

Environ 40 espèces chassables peuvent être rencontrées dans la Nièvre, avec autant de modes de chasse, et parfois de traditions locales. Chacun peut trouver son propre mode de chasse, notamment pour les jeunes chasseurs.

La politique fédérale pour le développement du petit gibier sédentaire de plaine

 

La Fédération des Chasseurs de la Nièvre a mis en place depuis 2004 une politique en faveur du développement du petit gibier. Cette politique s'appuie notamment sur à la création des « Groupements d’Intérêt Cynégétique ». Les GIC sont des associations loi 1901 qui regroupent les chasseurs et responsables de territoires, sous l’impulsion et le soutien technique et financier de la FDC. Les GIC ont pour principal intérêt la réalisation d’une gestion efficace du petit gibier sur de grandes surfaces, généralement supérieures à 2000 ha. Les résultats sont ainsi optimisés pour la gestion du faisan commun, de la perdrix grise, de la perdrix rouge et du lièvre d’Europe. Attention, chaque territoire de chasse reste indépendant. Le GIC n’est pas une mise en commun réglementaire des territoires.

 

En 2016, il existe dans la Nièvre 8 GIC petit gibier représentant 44 600 ha de territoires. Chaque GIC a pour vecteur commun la gestion d’une espèce, généralement le faisan commun, la perdrix grise ou le lièvre. Le faisan commun et la perdrix grise peuvent faire l’objet de mesures de renforcement de population. Les plus anciens GIC constitués sont les GIC du Pays Corbigeois et le GIC du Bazois, créés en 2004.

Liste des Groupements d'Intérêt Cynégétique (GIC)

GIC du Pays Corbigeois

  • Créé en 2004
  • 9764 hectares
  • Communes : Corbigny, Pazy, Chaumot, Chitry les Mines, Ruages, Anthien, Moissy-Moulinot, Magny-Lormes
  • Président : Jean-Paul SIMON  03 86 22 07 21
  • Ancien Président : Jean Michel HOOG (fondateur)

GIC du Bazois

  • Créé en 2004
  • 4700 hectares
  • Communes : Chatillon en Bazois, Alluy
  • Président : Olivier DARDANT 06 32 33 22 00
  • Ancien Président : Joël DUPLESSIS (fondateur)

GIC Entre Loire et Puisaye

  • Créé en 2006
  • 4578 hectares
  • Communes : Saint Loup, Myennes, Cours
  • Président : Patrcik MARLIN (fondateur) 06 63 95 24 97
  • Ancien Président : Franck MARLIN (fondateur)

GIC de la Montagne

  • Créé en 2007
  • 3353 hectares
  • Communes : Grenois, Taconnay, Talon, Asnan
  • Président : Patrice PERRIER 06 83 50 18 80
  • Anciens Présidents : Hubert LAGUIGNIER (fondateur), Henry TURGOT

GIC Bourgogne Nivernaise

  • Créé en 2007
  • 3597 hectares
  • Communes : Alligny Cosne, Pougny
  • Président : Alain NAULT 06 20 98 13 30
  • Anciens Présidents : Jean-Paul CHALON, Daniel GIACOMANTI (fondateur)

GIC du Val de Loire

  • Créé en 2008
  • 6532 hectares
  • Communes : Druy-Parigny, Sougy sur Loire, Béard
  • Président : Gérard BIDOLET 06 15 97 91 68

GIC de la Sardolle

  • Créé en 2011
  • 6702 hectares
  • Communes : Saint Benin d'Azy, Limon, Beaumont-Sardolles
  • Président : Hervé COMPOT 06 11 76 41 83

GIC de la Maloise

  • Créé en 2012
  • 4272 hectares
  • Communes : Bitry, Saint Vérain
  • Président : Alain AUBRY 06 81 37 67 49

En savoir plus sur la politique "Petit Gibier" de la Fédération

Les aides de la FDC

En plus du soutien technique dispensé par le service technique, la FDC apporte une aide financière importante pour la création et le fonctionnement des GIC.

Dans la limite des enveloppes budgétaires décidées en assemblée générale annuelle, la FDC finance :

  • jusqu’à 1,5 € / ha la première année après la constitution du GIC. Ce budget est consacré aux aménagements et à l’équipement en matériel de piégeage.
  • un financement des oiseaux de repeuplement selon un cahier des charges, après évaluation du potentiel d’accueil et validation du projet par la Commission Petit Gibier.
  • des indemnisations annuelles pour la réalisation de comptages et de certaines opérations de régulation des prédateurs.

Comment réaliser un GIC ?

Avant toute opération de terrain, les volontaires pour la création d’un GIC doivent réunir une surface minimum favorable au projet. Ainsi la règle d’usage dans la Nièvre établit une surface représentant 60 % au minimum de la surface chassable d’une commune, ou partie de commune, et géographiquement bien délimitée.

Cette règle permet au futur GIC d’être reconnu comme force de proposition et ainsi de disposer de mesures réglementaires adaptées (application des plans de gestion).