Grippe aviaire : dérogations pour le lâcher de gibier malgré un niveau de risque réhaussé

Un nouvel arrêté ministériel est paru le 5 décembre à propos de la grippe aviaire. Nous avons tenu à refaire un point sur la situation concernant la chasse.
A la date du 13 décembre, le transport et le lâcher de gibier à plume (hors palmipèdes) sont à nouveau possibles sous conditions sur tout le département, y compris sur les communes qui avaient été classées à rique élevé il y dix jours.
Paradoxalement, l'arrêté prévoît par ailleurs un réhaussement du niveau de risque pour l'ensemble du territoire français.
 
Réhaussement du risque
Cet arrêté prévoit une élévation du niveau de risque en raison de l’infection de l’avifaune sauvage par un virus d’Influenza aviaire hautement pathogène. Le niveau de risque est désormais élevé sur tout le territoire français métropolitain.
Ce changement ne modifie en rien les possibilités de déroger aux interdictions de transport des appelants pour la chasse au gibier d’eau et de lâchers de galliformes, telles que détaillées ci-dessous.

Conditions pour le transport et lâcher de gibier à plume
Interdiction de lâcher des palmipèdes (principalement canards) sur tout le territoire français métropolitain.
Pour le lâcher de galliformes (principalement perdrix et faisans) une dérogation est possible si toutes les précautions pour éviter les risques de contamination par les oiseaux sauvages à risque, sont prises :
- en favorisant les lâchers de tir avec un fort prélèvement juste après le lâcher,
- en lâchant les galliformes dans des zones éloignées des zones humides,
- en renonçant à tout lâcher sur un site où des anatidés migrateurs sont présents.

Conditions pour la chasse du gibier d’eau
Sur toutes les mares de huttes en France, où les appelants restent au parc de façon permanente, vous pouvez les atteler sans aucune condition particulière.
Il est possible de transporter les appelants pour la chasse au gibier d’eau à condition de respecter scrupuleusement les règles de biosécurité, ainsi que les mesures ci-dessous :
- limiter le nombre d'appelants à 10 maximum,
- pas de contact direct des appelants avec l'eau. Vous pouvez les installer autour des mares, dans des cages,
- manipulation des appelants avec des gants distincts de ceux utilisés pour manipuler les oiseaux d'eaux sauvages tirés,
- désinfection du matériel en contact avec les appelants et du matériel en contact avec les oiseaux d'eau sauvages tirés,
- transport des appelants dans un véhicule distinct du transport des oiseaux sauvages tirés, ces derniers devant être transportés dans un sac étanche.

Ces dérogations ont été obtenues après négociations par la Fédération Nationale des Chasseurs malgré un contexte sanitaire de plus en plus tendu.


Retour aux actualités

Validation du permis

Validez votre permis
de chasser en ligne !

Valider en ligne

Actualités

03/01/2019
Dégâts de sanglier : mesures exceptionnelles

Horaires d'ouverture de la Fédération :

* du mardi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h
* le samedi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 16 h

Forges - 36, route de Château-Chinon
58160 Sauvigny-les-Bois
Tél. : 03 86 36 93 16 - Fax : 03 86 57 10 97
E-mail : fdc-58@wanadoo.fr

Mentions légales - Réalisation Direct@Web